HomeActualitésSwiss Medical Network survole le Grand Prix Degroof Petercam

Swiss Medical Network survole le Grand Prix Degroof Petercam

29/04/2019

Swiss Medical Network survole le Grand Prix Degroof Petercam

Six victoires sur les neufs manches, Swiss Medical Network a brillamment remporté le premier Grand Prix du M2 Speed Tour 2019. Il devance Degroof Petercam (Fred Moura) et Patrimonium (mené cette année par le White Squall Team) au terme d’un beau week-end à la Société Nautique de Genève. Une jolie brise a soufflé tout le week-end, jusqu’à 20 noeuds, pour le bonheur des onze équipes !
 
Vainqueur l’an dernier, SMN confirme sa position de leader ! « Nous avons bien navigué dans des conditions qui nous vont bien », sourit Didier, qui entame sa quinzième (!) saison de M2. Il était accompagné de Maxime Bachelin, Mario Pfister et Mayeul van den Broek pour ce Grand Prix Degroof Petercam. « L’équipage fonctionne bien, on connaît le fonctionnement à bord et les gars sont au top. Ils sont jeunes, mais très talentueux, capables et modestes. Je connais bien le bateau, que nous avions apparemment réglé correctement ! » L’équipage a en effet finalisé les réglages la veille du Grand Prix, et ne s’est pas entraîné une seule fois avant la saison. Les automatismes de l’an dernier étaient apparemment toujours là… « Vu l’absence d’entraînement, je visais un TOP 4 pour ce Grand Prix. Mais nous avons fait des belles manoeuvres et étions tactiquement assez juste. »
 
Avec 20 points d’avance sur le 2ème, Degroof Petercam, SMN commence bien la saison 2019. Nous vous rappelons que le vainqueur de la saison sera cette année déterminé selon le cumul de points de chaque manche. Et non le cumul de chaque classement comme il a été le cas par le passé… « Nous finissions avec une belle avance dimanche effectivement, mais il suffit d’avoir quelques problèmes pendant la saison et tu perds vite des points. J’espère que les autres équipes vont réagir pour que la bagarre soit d’autant plus belle cette année », poursuit le skipper du SUI 33. « Certains bateaux n’allaient pas très vite, mais DCM Systematic Advisor naviguait très bien jusqu’à son démâtage, tout comme Degroof Petercam et les Patrimonium. Espresso a montré de belles choses dimanche, de bon augure pour la saison ! »
 
Soulignons l’excellent travail du comité de course mené par Jonathan Heusse, qui a bien réagi et très bien posé les neuf parcours. « C’était vraiment un beau Grand Prix. J’espère juste un peu plus de soleil pour les prochains », sourit Didier. 
 
Deux avaries à signaler ce week-end : le démâtage de DCM Systematic Advistors, et le chavirage de Satanas. Aucun blessé à signaleur, fort heureusement.
 
 
Photo :  Simon Lullin